THEMA Ingénierie

Vous êtes ici : Accueil > Présentation > La thermographie infrarouge

La thermographie infrarouge

La Thermographie Infrarouge est une technique, qui permet d'obtenir des images appelées thermogrammes, obtenues grâce aux radiations thermiques invisibles émises par les objets.

image infrarouge de peugot 106

image infrarouge de moteur de 106

La thermographie Infrarouge et la maintenance

La thermographie infrarouge est un moyen d'identification des composants électriques et mécaniques qui sont plus chauds qu'ils ne devraient l'être, ce qui indique fréquemment une panne latente.

armoire électrique échauffement connectique HTA

Ensuite elle sert d'indicateur de pertes de chaleur excessives, signe d'isolation inadéquate, insuffisante ou détériorée.

calorifuge
Fuite sur un calorifuge

Dans les deux cas on détecte par traitement de surface un écart de température qui est représentatif d'une anomalie.

La Thermographie Infrarouge réduit la consommation d'énergie

Les pouvoirs publics se souciant des économies pour la collectivité s'intéressent à la gestion énergétique de leurs bâtiments.

Les ponts thermiques représentent jusqu'à 4O % des déperditions totales d'un bâtiment.

La thermographie infrarouge permet de distinguer les parties chaudes des parties froides de l'enveloppe du bâtiment afin de déterminer les endroits où la chaleur s'échappe.

Eliminer ses ponts thermiques permet de réduire des coûts de consommation inutile.

facade Ici sur cette façade par différence de température on distingue nettement les parties (en jaune) où la chaleur s'échappe. C'est à cet endroit qu'il faudra isoler pour réduire les pertes thermiques.

De plus, réduire sa consommation d'énergie, favorise la réduction des gaz à effet de serre et d'oeuvrer pour la protection de l'environnement.

Analyse des images infrarouges

La détection d'un défaut se fait par comparaison entre matériaux de mêmes caractéristiques. Ici il y a un écart de température entre les différents portes fusibles. On en déduit un échauffement anormal.

image infrarouge d'une armoire électrique

Pour juger de son importance on peut tout d'abord le comparer avec d'autres images infrarouges de mêmes paramètres. Mais il faut tout d'abord connaître les conditions de fonctionnement du composant:

  • Intensité.
  • Charge.
  • Section.
  • Type de conducteurs.

Ici on peut rapidement déterminer la nature d'un défaut. On remarque une différence de température entre les conducteurs. Le conducteur encadré en rouge a une température plus élevée. Cet écart de température est dû à un mauvais serrage puisqu'il est situé seulement sur la connexion en sortie du composant.

image infrarouge d'une armoire électrique

Ici on remarque que l'échauffement se situe tout le long des conducteurs (dans ce cas trois phases). La nature du défaut n'est pas dû à un mauvais serrage mais à une mauvaise section des conducteurs.

image infrarouge d'une armoire électrique

Ici l'échauffement se situe tout le long d'un conducteur. Cette différence de température entre les conducteurs révèle un problème d'équilibrage des phases qui est beaucoup plus flagrant lorsque l'échauffement se situe sur le neutre.

image infrarouge d'une armoire électrique

Traitement des images infrarouges

Après acquisition, les images infrarouges sont traitées à l'aide du logiciel Reporter 2OOO qui permet une analyse rapide et l'édition de rapport.

capture d'écran du logiciel d'analyse

Il permet de visualiser les points chauds qui sont générés là où se produit un desserrage de cosses, une oxydation, une corrosion de connecteurs ou un mauvais fonctionnement du composant lui-même.

image infrarouge d'une armoire électrique

Cette véritable carte géographique des températures permet de relever la chaleur émise par un point chaud pour établir son importance.

tableau des températures